Victoryne Moqkeuz, mon anagramme

Caroline Bordczyk, mon pseudo d'auteure

24 juillet 2021

Faiblesse de vivre

Classé dans : Quand l'humour est sombre — eructeuse @ 14 h 23 min

Il y a des jours quand on est en grande souffrance physique et que le moral ne soutient rien, il vaut mieux rester chez soi ! J’ai pu voir ce matin de près qu’un soutien empathique n’est pas monnaie courante ! Un jour j’ai écrit le propre de l’homme c’est chacun sa merde ! Hé bien oui la merde est bien présente en l’homme dans ce monde… l’homme comme la femme… Gestion difficile ! Tirer la chasse !

triste

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus